More

    Résolution de l’Ams : rien que des lauriers à Macky Sall et son Gouvernement…

    Macky OkAu sortir de sa réunion de ce dimanche, le Bureau de l’Association des maires du Sénégal (Ams) s’est fendu d’une résolution générale on ne peut plus dithyrambique à l’endroit du Chef de l’Etat. En effet, Aliou Sall, président de l’Ams, par ailleurs jeunes frère du Président Macky Sall, et ses collègues n’y vont pas par quatre chemins pour marteler : «L’Ams remercie et félicite le Président de la République pour avoir pris l’initiative de faire procéder à une évaluation de la première année de mise en œuvre du nouveau Code Général des Collectivités Locales portant Acte 3 de la décentralisation ; le processus piloté par le ministre de la Gouvernance Locale, du Développement, et de l’Aménagement du Territoire, a permis à l’Ams, au préalable, d’élaborer un mémorandum qui synthétise les avis et préoccupations des Maires, en espérant que ces avis et préoccupations seront pris en compte ; remercie et félicite le Président de la République ainsi que le Gouvernement et le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud) pour la mise en œuvre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (Pudc), en acceptant, après le lancement, d’opérer des réajustements nécessaires pour un élargissement des collectivités locales bénéficiaires, afin d’assurer une plus grande équité territoriale dans la répartition des infrastructures et équipements prévus pour les communes situées en zone rurale…».

    Les travailleurs des Collectivités locales zapppés

    Toujours au chapitre de la glorification, l’Ams «se réjouit, en remerciant le Chef de l’Etat, de la livraison d’un premier lot de deux cent quinze (215) véhicules pour les Maires et Présidents de Conseil départemental, en attendant le deuxième lot de quatre cent (400) véhicules le plus tôt possible ; se félicite de la mise en route prochaine par le Gouvernement du programme «Promovilles» destiné aux communes urbaines, en demandant que l’Ams soit fortement associée et impliquée dans toutes les phases de la mise en œuvre ; félicite le Gouvernement pour l’implication de l’Ams dans le processus d’élaboration de la réforme foncière et s’engage à poursuivre sa participation pour la finalisation et la mise en œuvre de ladite réforme ; remercie et encourage le Gouvernement pour les actions de collaboration engagées avec les Maires dans la territorialisation des politiques publiques, avec une mention spéciale pour le Premier Ministre, le ministère de la Gouvernance Locale, celui de la Santé, et celui de l’Elevage».

    A lire également  Conquête de Dakar : L’appareil d’Etat, seule arme de l’Apr

    Last but not least, le bureau de l’Ams «félicite le Gouvernement pour l’élaboration et la mise en œuvre d’une réforme de sa politique hydraulique, à travers l’Ofor et prend acte de la décision du Président de la République de mettre en place un cadre institutionnel de dialogue entre l’Etat central et les collectivités locales ; note l’engagement du processus d’installation des Pôles Territoires, en souhaitant que l’Ams soit pleinement associée» etc. Et, pour ne pas que sa résolution apparaisse aux yeux de l’opinion comme une simple exaltation des actes du Chef de l’Etat, l’Ams, «qui salue l’initiative de réorganiser le système de gestion des ordures, demande que, dans un délai qu’on espère bref, cette gestion revienne aux collectivités locales».

    S’agissant des mille et une unes difficultés auxquelles les travailleurs des Collectivités locales sont confrontés – retard de salaires, défaut de prises en charge – à cause des ratées de l’Acte 3 de la Décentralisation, l’Ams ne se sent apparemment pas concernés. Pourtant, sans ce personnel, il serait difficile, voire impossible, pour les maires de s’acquitter correctement de leur mission. En lieu et place, le Bureau de l’Ams, «sur proposition de son Président, a décidé d’institutionnaliser, pour chaque année, la tenue d’une soirée de Gala dédiée à la Décentralisation, soirée au cours de laquelle des personnalités seront primées par des trophées dénommés «Kaala » (appellation en langue nationale Wolof de Turban), sur la base d’une liste de nominés, au sein de laquelle, un jury indépendant désignera les primés». Egalement, dans sa résolution, l’Ams n’a même pas daigné inviter ses membres à se mettre au service exclusif de leurs concitoyens se contentant pourtant d’insister «encore pour la satisfaction des préoccupations des Maires portant sur d’autres aspects de la valorisation du statut de l’Elu local, notamment en ce qui concerne le bénéfice d’un passeport diplomatique qu’il exige».

    A lire également  Libération de Karim Wade: Les avocats de l'Etat déterminés à saisir les sommes dues par Karim Wade et Cie

    www.dakar7.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles