Restitution des biens culturels africains: Le ministre de la Culture crie « victoire »

 Abdou Latif Coulibaly, a jugé mardi « positif » le rapport de l’économiste sénégalais Felwine Sarr et de l’historienne française Bénédicte Savoy sur la restitution des biens culturels africains. « Le Sénégal prend acte et considère positif le rapport qui va dans le sens d’une victoire. Notre pays est attentif (…) à la suite qui sera donnée au rapport présenté », a dit M. Coulibaly lors d’une conférence de presse qu’il a donnée conjointement avec le directeur général du Musée des civilisations noires, Hamady Bocoum, rapporte l’APS

« Le Sénégal est disposé à trouver des solutions avec la France », en vue d’une restitution de ses œuvres d’art, au cas où il y en a qui se trouvent dans ce pays, a-t-il ajouté. Abdou Latif Coulibaly affirme que « toutes les œuvres identifiées comme la propriété du Sénégal, que la France voudrait bien nous prêter », seront réceptionnées par le Musée des civilisations noires, qui sera inauguré à Dakar le 6 décembre prochain. 

« Il faut savoir qu’on n’a pas encore définitivement fixé les conditions » de la restitution des œuvres d’art que la France veut ramener en Afrique à la suite du rapport de Felwine Sarr et de Bénédicte Savoy sur la question, précise-t-il. Il s’agira d’une « restitution définitive » ou d’un « prêt » des biens culturels, de la France vers le Sénégal, selon M. Coulibaly.
Le Sénégal a demandé à la France une centaine d’œuvres d’art, spécialement pour l’exposition inaugurale du Musée des civilisations noires, selon M. Coulibaly.

 « Nous avons demandé des objets qui appartiennent au Sénégal, mais aussi des pièces qui pourraient enrichir une section de notre exposition sur le dialogue des masques », précise-t-il, espérant que la demande sera accordée par la France. Le directeur général du Musée des civilisations noires estime que « ce rapport de Felwine Sarr et de Bénédicte Savoy invite à la rupture ».

Commentaires

commentaires