More

    Retour dans les écoles : Voici le plan de reprise des cours détaillé

    La décision entérinée hier mercredi, 17 juin, en Conseil des ministres, Mamadou Talla, le ministre de l’Éducation nationale et son homologue, Dame Diop, chargé de la Formation professionnelle, ont détaillé les modalités de la reprise des enseignements-apprentissages.

    « Pour toutes les classes d’examen (Terminale, BFEM, CM2), les classes d’examens professionnels, les élèves-maîtres), la reprise est prévue le 25 juin prochain, déclare d’emblée la tutelle. Qui explique : « Dans cette dynamique de reprise de l’activité économique et sociale, découlant de l’allégement des restrictions liées notamment à l’État d’urgence, les ministères concernés ont pris les dispositions nécessaires pour reprendre les enseignements et apprentissages dans les meilleures conditions possibles à travers une démarche inclusive. »

    C’est ainsi que pour le calendrier des examens, précise Talla, le CFEE et l’entrée en sixième se dérouleront à partir du 20 août 2020. Le BFEM, à partir du 14 septembre prochain. Les sessions de remplacement sont prévues à partir du 15 octobre. Pour le Baccalauréat, l’épreuve de l’anticipée de Philosophie, le 12 août prochain, le bac technique à partir du 31 août, et le bac général, à partir du 2 septembre 2020. Et les sessions de remplacement à partir du 12 octobre de la même année.

    Pour l’ensemble des examens professionnels (CAP, BEP, BTS), les épreuves sont programmées à partir du 3 août jusqu’au 30 septembre, renseigne Talla. Qui affirme : « Le calendrier scolaire sera donc réaménagé par décret pour intégrer la période d’examen prévue durant tout le mois de septembre. »

    De ce fait, ajoute la tutelle, « la nouvelle année scolaire 2020-2021 débutera, alors, dans la première semaine du mois de novembre 2020. » De ce fait, « pour la mise en œuvre de ce calendrier, le ministère de l’Éducation nationale, en relation avec celui chargé de la formation professionnelle, compte plus que jamais sur la synergie d’actions qui a prévalu depuis le début de la crise entre tous les acteurs (départements ministériels, autorités administratives, élus territoriaux, syndicats d’enseignants, société civile, parents d’élèves, etc). »

    A lire également  Ousmane Sonko étale sa patrimoine et menace Aliou Sall

    Au demeurant, note-t-on dans le discours des deux ministres, « pour garantir le déroulement des enseignements et apprentissages, dans des conditions optimales, il nous faut, d’abord, relever ensemble de nouveaux défis dont la prise en charge sanitaire et l’appui psycho-social nécessaire des enseignants et élèves en cas de contamination. » Ensuite, poursuit-il, insistant sur « la prise en compte des risques d’inondations en cette période hivernale corrélée à l’existence d’abris provisoires dans certaines localités. »

    Puis, « l’adaptation des contenus pédagogiques et des modalités des examens et concours. » Enfin, « la continuité pédagogique pour les classes intermédiaires. Pour tous ces points, des propositions sont faites dans la note d’orientation additive finalisée qui sera mise à la disposition des autorités administratives et académiques dès aujourd’hui. »

    A lire également  Ousmane Sonko étale sa patrimoine et menace Aliou Sall

    Pour conclure, les responsables de l’Education et de la Formation professionnelle rappellent que « la volonté des acteurs de sauver l’année scolaire sera toujours sous-tendue par le respect stricte du protocole sanitaire validée par le Comité national de gestion des épidémies (CRGE), en vue de garantir la sécurité sanitaire des apprenants et des enseignants. »

    Par ailleurs, pour les classes intermédiaires, les modalités de passage des élèves vers la classe supérieure seront définies par le sous-comité pédagogique. Les propositions de passage seront faites avant le 31 juillet prochain, fixe le ministre, signalant que « pour l’année scolaire 2020-2021, les activités d’enseignements et d’apprentissages démarreront par des séances de consolidation ».

    Articles récents

    COVID-19 : 78 NOUVEAUX CAS, 3 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES ET 44 PATIENTS EN RÉA

    Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a, comme depuis l’apparition de la maladie du coronavirus au Sénégal, fait le...

    Réouverture des universités: Cheikh Omar Hann donne la date du 1 septembre

    Après la reprise des cours pour les classes d’examen de l’élémentaire, du moyen et du secondaire, ce sera bientôt le tour pour...

    Moustapha Cissé Lo viré définitivement de l’APR (Communiqué)

    Secrétariat Exécutif National                                      *-*-*-*-*-*-                                                  Commission de Discipline Présents :                Monsieur...

    Realpolitik : Les deux Moustapha qui risquent de barrer la route à Macky en 2024

    Au plus fort de la Covid-19, le Sénégal sous Macky se démène comme un beau diable pour se sortir de l’ornière. Mais...

    Vice-présidence de l’Assemblée : Moustapha Cissé Lô démissionne

    Moustapha Cissé Lo jette l’éponge. Le responsable Apr, parti présidentiel, a annoncé sa démission de son poste de 2e vice-président de l’Assemblée...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles