More

    Retour dans les écoles : Voici le plan de reprise des cours détaillé

    La décision entérinée hier mercredi, 17 juin, en Conseil des ministres, Mamadou Talla, le ministre de l’Éducation nationale et son homologue, Dame Diop, chargé de la Formation professionnelle, ont détaillé les modalités de la reprise des enseignements-apprentissages.

    « Pour toutes les classes d’examen (Terminale, BFEM, CM2), les classes d’examens professionnels, les élèves-maîtres), la reprise est prévue le 25 juin prochain, déclare d’emblée la tutelle. Qui explique : « Dans cette dynamique de reprise de l’activité économique et sociale, découlant de l’allégement des restrictions liées notamment à l’État d’urgence, les ministères concernés ont pris les dispositions nécessaires pour reprendre les enseignements et apprentissages dans les meilleures conditions possibles à travers une démarche inclusive. »

    C’est ainsi que pour le calendrier des examens, précise Talla, le CFEE et l’entrée en sixième se dérouleront à partir du 20 août 2020. Le BFEM, à partir du 14 septembre prochain. Les sessions de remplacement sont prévues à partir du 15 octobre. Pour le Baccalauréat, l’épreuve de l’anticipée de Philosophie, le 12 août prochain, le bac technique à partir du 31 août, et le bac général, à partir du 2 septembre 2020. Et les sessions de remplacement à partir du 12 octobre de la même année.

    Pour l’ensemble des examens professionnels (CAP, BEP, BTS), les épreuves sont programmées à partir du 3 août jusqu’au 30 septembre, renseigne Talla. Qui affirme : « Le calendrier scolaire sera donc réaménagé par décret pour intégrer la période d’examen prévue durant tout le mois de septembre. »

    De ce fait, ajoute la tutelle, « la nouvelle année scolaire 2020-2021 débutera, alors, dans la première semaine du mois de novembre 2020. » De ce fait, « pour la mise en œuvre de ce calendrier, le ministère de l’Éducation nationale, en relation avec celui chargé de la formation professionnelle, compte plus que jamais sur la synergie d’actions qui a prévalu depuis le début de la crise entre tous les acteurs (départements ministériels, autorités administratives, élus territoriaux, syndicats d’enseignants, société civile, parents d’élèves, etc). »

    A lire également  Rapatriement des pêcheurs Sénégalais de Mauritanie : Guet-Ndar veut un pont aérien entre Dakar et Nouakchott

    Au demeurant, note-t-on dans le discours des deux ministres, « pour garantir le déroulement des enseignements et apprentissages, dans des conditions optimales, il nous faut, d’abord, relever ensemble de nouveaux défis dont la prise en charge sanitaire et l’appui psycho-social nécessaire des enseignants et élèves en cas de contamination. » Ensuite, poursuit-il, insistant sur « la prise en compte des risques d’inondations en cette période hivernale corrélée à l’existence d’abris provisoires dans certaines localités. »

    Puis, « l’adaptation des contenus pédagogiques et des modalités des examens et concours. » Enfin, « la continuité pédagogique pour les classes intermédiaires. Pour tous ces points, des propositions sont faites dans la note d’orientation additive finalisée qui sera mise à la disposition des autorités administratives et académiques dès aujourd’hui. »

    Pour conclure, les responsables de l’Education et de la Formation professionnelle rappellent que « la volonté des acteurs de sauver l’année scolaire sera toujours sous-tendue par le respect stricte du protocole sanitaire validée par le Comité national de gestion des épidémies (CRGE), en vue de garantir la sécurité sanitaire des apprenants et des enseignants. »

    A lire également  Rapport 2014 de la Cour des comptes : Quand la Caisse des Dépôts et Consignations double les primes...

    Par ailleurs, pour les classes intermédiaires, les modalités de passage des élèves vers la classe supérieure seront définies par le sous-comité pédagogique. Les propositions de passage seront faites avant le 31 juillet prochain, fixe le ministre, signalant que « pour l’année scolaire 2020-2021, les activités d’enseignements et d’apprentissages démarreront par des séances de consolidation ».

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles