More

    Réunion de Wattu Senegal : Les coulisses d’une rencontre tendue

    Comme annoncée, hier, par Dakar7, la réunion de la conférence des leaders de la coalition Manko Wattu Senegal s’est tenue, aujourd’hui, dans un climat très tendu. Venue faire le compte rendu de leur rencontre avec le président de la République, la délégation qui s’était rendue au Palais, a essuyé des critiques de la part de certains leaders. La critique qui aura le plus attiré l’attention, c’est celle du Pr. Malick Ndiaye.

    Malick Ndiaye entre en dissidence.

    Selon des sources ayant pris part à cette réunion, le sociologue a tenu à dénoncer le «manque de transparence » dans la démarche des leaders de l’opposition. Pour lui, le choix des membres de la délégation devait faire l’objet de concertation.
    Par conséquent, Malick Ndiaye a décidé de se démarquer de Mamadou Diop Decroix et Cie en mettant en place un collectif qui vise à destituer l’actuelle direction. Joignant l’acte à la parole, il a, à la fin de la réunion, distribué des prospectus aux journalistes présents sur les lieux pour leur annoncer un point de presse. Mais l’ancien ministre conseiller risque de se retrouver seul dans son combat. La plupart des leaders qui s’étaient joints à lui, se sont, finalement débinés. C’est le cas de Déthier   Diouf et d’Aminata Lo Dieng qui, selon nos sources, ont rejeté toute idée de dissidence. Toutefois, ces derniers ont rappelé à leurs alliés la nécessité de respecter le code de conduite qui régit le fonctionnement de la coalition Wattu Senegal.

    A lire également  Insécurité à Dakar : Sept malfaiteurs dévalisent un Multi-services à Liberté VI Extension et s’emparent de 03 millions F Cfa

    L’opposition récuse toujours le ministre de l’Intérieur.
    Une remarque que Mamadou Diop Decroix et Cie ont bien notée. Toutefois, ces derniers n’ont pas daigné de répondre aux attaques du Pr. Malick Ndiaye. Lui rappelant qu’il a déserté les réunions de la coalition Wattu Senegal depuis belle lurette, Decroix et Cie ont fait savoir au sociologue qu’il ne pouvait pas être informé de quoi que ce soit.
    Les membres de la délégation se sont, donc, limités au compte rendu de leur discussion avec Macky Sall au Palais non sans appeler à la vigilance. Bien qu’ils se réjouissent du consensus obtenu sur les dix points, les leaders de l’opposition, décident de poursuivre le combat pour la démission du ministre de l’Intérieur, malgré le refus du président. Pour l’opposition, Abdoulaye Daouda Diallo est partiale.
    Après 3 tours d’horloge, les leaders se sont quittés plus que jamais renforcés et déterminés, rapportent nos interlocuteurs. Signalons que Ousmane Faye, leader du PSD-R Jant bi, qui avait tiré à boulet rouge sur la délégation, n’était pas présent à la réunion.
    Daouda Gbaya(Dakar7 .com)

    A lire également  Proposition: Habib Sy lance le "Pacte populaire" pour battre Macky Sall en 2019

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles