Revue de presse du weekend : Inondations, justice et politique en exergue

imagesLa Cité du Rail a enregistré ses premières pluies avant-hier et déjà la ville est inondée. A Hersent, Sampathé, Grand Thiès, Aiglon, Diakhao, Keur Mame El Hadji, les populations pataugent : « premières pluies et ses conséquences : Thiès patauge déjà » affiche  le quotidien  au moment où   Sud quotidien  lance «  Première pluie de l’année  « Thiès cité des eaux ». le populaire à son tour parle de « Dégâts collatéraux des premières pluies à l’ouest du pays : Thiès sous l’emprise  des eaux »  de même que  « la banlieue de Dakar » qui est  «  dans la hantise des inondations »

 Autre sujets traités, l’installation d’Oumar Sarr, le nouveau président du Conseil constitutionnel  ainsi que  le professeur Ndiaw Diouf : « Pap Oumar Sarr  installé » affiche le quotidien national.  Le tout nouveau président du conseil constitutionnel  a en effet  prêté serment, hier, en présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des membres de l’Assemblée nationale, du médiateur de la République, des membres de la famille judiciaire, des amis et proches : «  notre première mission renforcer  la confiance du peuple en notre institution » a certifie M. Sarr à la une du populaire

Le quotidien aborde la « fonction publique promotion de la bonne gouvernance, lutte contre les détournements de deniers publics,… : L’Etat soumet les fonctionnaires à un Code de « déhonteologie  car soutient le journal, c’est   le Code de la honte car  si l’Etat mettaient en pratique les idéaux qu’ils professent, ils n’auraient pas besoin de multiplier les mesures pour convaincre les Sénégalais de se mettre au travail et de respecter le bien commun. Toutefois, le soleil relate à ce propos,  la réaction  du premier ministre qui lui,  parle « d’un pas vers la gouvernance vertueuse.

Divers autres sujets sont aussi en exergue ; Sud quotidien  aborde la « saisine du conseil constitutionnel pour la réduction du mandat présidentiel » ou l L’opposition « presse» Macky selon le journal. Mamadou Diagne Fada président du groupe parlementaire du Ps  précise que :  le président  cherche des subterfuges  pour ne pas respecter l’engagement » peste t_il a la une du journal alors que Benoit Sambou ministre conseiller auprès du président de la République  trouve que «  le président ne cherche qu’à conformer sa volonté aux exigences de la constitution »

En fin, le populaire signale ; « un enfant de six ans  échappe à un kidnappage à keury Souff,  un mois après l’enlèvements de Bineta Ndiaye . Un bissao Guinéen qui voulait l’amadouer avec 400 fcfa est entre les mains de la police de Rufisque

Commentaires

commentaires