Richard-Toll : Macky Sall veut faire du Walo le grenier du Sénégal


Richard-Toll a accueilli ce mardi 05 février le President Macky, dans la ferveur populaire. La grande esplanade qui jouxte le lycée communal, pourtant très étendue, paraissait très exigue pour l’occasion, tellement la mobilisation a été impressionnante.

Les leaders locaux de Benno Bokk Yakaar ont battu le rappel des troupes entièrement acquises à la cause du Président Sall dans l’ensemble du département de Dagana. Une belle opportunité pour le candidat de Benno, qui a dressé un bilan succinct de ses réalisations dans le Walo durant ses sept années de gouvernance. Macky Sall a rappelé que grâce au concours de la SAED, 177 milliards FCfa ont été injectés dans les périmètres irrigués du département; la capacité de production et de stockage ont été sensiblement améliorés. Une fois réélu, Macky Sall promet de poursuivre sa lancée pour mettre à  contribution les services habilités pour moderniser et mécaniser la culture du riz en l’usinant sur place.4

 Déjà,  11655 hectares de terre ont été aménagés en attendant la finalisation de 18000 autres hectares à travers le MCA, le PDMAS, et le PDIDAS. Le chef de l’Etat renseigne en outre que 1076 motopompes, 08 stations de pompages, des équipements agricoles tels les tracteurs équipés, moissonneuses, batteuses, tentes bâchées… sont visibles dans la vallée grâce au concours de l’Etat du Sénégal. Il a précisé également que 261 kilomètres de pistes de production pour l’acheminement des récoltes ont été réalisés durant son septennat. Après concertation avec les producteurs, le President Sall rappelle avoir décidé depuis trois ans la mise en place d’un fonds de commercialisation d’une valeur de 5 milliards FCfa, avec des résultats exceptionnels En 2018, la production a atteint 1 132 795 tonnes de riz confirmant ainsi la bonne tendance pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, sous peu. Avec l’appui du secteur privé qui a déjà investi à travers l’installation de 31 nouvelles rizeries, l’acquisition de 200 décortiqueuses par les producteurs, le rythme de la transformation est allé crescendo. Macky Sall, dans la quête d’un mieux-être pour ses concitoyens, s’est engagé à impulser davantage la marche du département de Dagana vers l’émergence. «Le meilleur reste à venir», a-t-il promis aux populations. 

Commentaires

commentaires