More

    Rupture d’un barrage au Kenya, des dizaines de morts

    La rupture du barrage de Solai, au nord de la ville de Nakuru, mecredi soir, dans le centre du Kenya, a emporté des dizaines de maisons, et provoqué la mort d’au moins 32 personnes.

    Au moins 32 personnes sont mortes après la rupture d’un barrage près de la ville de Nakuru, à environ 150 km au nord de la capitale kenyane, Nairobi. Dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 mai, un torrent de boue a emporté des dizaines de maisons, alors que les habitants dormaient.

    Le barrage de Solai a cédé mercredi vers 21 h 00. « En l’état, nous avons 32 personnes tuées et plusieurs portées disparues », a déclaré à l’AFP Gideon Kibunjah, responsable policier régional, révisant à la hausse un précédent bilan de 27 morts. Selon le responsable, le barrage a cédé en raison des fortes précipitations des dernières semaines et ses eaux boueuses « ont emporté des habitations alors que les gens dormaient ».

    Au moins 36 personnes ont par ailleurs été admises dans des établissements médicaux de la région après que les services de secours, Croix-Rouge kényane en tête, se furent mobilisés rapidement et toute la nuit.

    « C’est une catastrophe car la plupart des habitants étaient endormis quand la tragédie s’est produite et leurs maisons ont été emportées » par les eaux, a ajouté Gideon Kibunjah.

    A lire également  Puigdemont à Copenhague, une provocation pour "pousser l’État espagnol à la faute"

    D’après plusieurs sources locales interrogées par l’AFP, le barrage était utilisé pour l’irrigation des fermes environnantes et entouré d’habitations de fortune d’ouvriers agricoles employés dans ces exploitations.

    Les photos de la tragédie montrent les équipes des secours affairées dans les décombres de maisons construites avec des structures en bois et des toits en tôle ondulée. D’après un policier sur place, qui a requis l’anonymat, les équipes de secours avaient couvert jeudi en fin de matinée la moitié de la zone affectée par la rupture du barrage.

    Près de 160 personnes sont mortes au Kenya à cause des inondations depuis le début de la saison des pluies en mars, selon un dernier bilan du gouvernement kényan rendu public mercredi (132 morts), auquel s’ajoutent les victimes de la catastrophe du barrage de Solai.

    Avec AFP

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Virginie, USA : deux journalistes tués en direct à la télévision!
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles