Saccage de la Mairie de Bambilor: Le ministre Oumar Guèye au banc des accusés

C’est un maire aux yeux rouges, visiblement très en colère qu’a rencontré nos confrères de L’Observateur. Face à ces derniers, Ndiagne Diop n’a pas hésité à accuser le ministre Oumar Guèye, son ancien compagnon de lutte, aujourd’hui frère de parti d’être derrière le saccage de sa mairie. Devenu depuis les dernières législatives, son pire rival dans la zone, l’édile de Bambilor alerte avec courage et sans langues de bois le patron de l’Apr sur ses supposés agissements.

« Je prends cet énième acte de violence ou de sabotage perpétré par des hommes de main du ministre Oumar Guèye, comme une énième provocation à laquelle je ne répondrai pas. Ni par la violence ni par une plainte. Je sais ce qu’il veut, mais je ne le suivrai pas sur ce chemin-là. C’est un acte que je condamne avec la dernière fermeté, parce que c’est un acte lâche que ne mérite pas la commune de Bambilor, que ne mérite pas l’institution que je dirige, qu’est la mairie. J’ai cité le nom du ministre Oumar Guèye parce que je n’ai pas froid aux yeux, parce que le saccage de la mairie découle d’une certaine logique », a-t-il d’emblée fustigé.

Avant d’évoquer les derniers agissements de ce dernier : « la veille, il avait envoyé ses sous-fifres, des conseillers municipaux qu’il a sous sa coupe, pour bloquer le vote du budget de la commune, alors que ces hommes, son ancien chef de cabinet qu’il a casé dans une société de la place, une dame qu’il avait envoyée en pèlerinage à la Mecque, six autres personnes à qui il verse des miettes, avaient déjà voté à 99 % le compte administratif de la mairie. Cette tentative de blocage n’ayant pas prospéré, il a envoyé d’autres personnes pour saccager la mairie ».

http://Dakar7.com

Commentaires

commentaires