Saisie de cocaïne au Port: 3 personnes arrêtées, de hauts gradés de la douane impliqués

La vérité commence à faire jour, à défaut d’éclater complètement. Une partie des 238 kilogrammes de cocaïne saisis sur le premier navire de Grimaldi, le jeudi 27 juin dernier, a été bel et bien volée. L’enquête ouverte par la Sûreté urbaine de Dakar, après la disparition suspecte de plus de 80 kg, a permis de mettre la main sur trois (3) personnes. 

Le baron arrêté

Suite à des informations compilées, les limiers ont d’abord arrêté, dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juin dernier, de hauts responsables de la société Dakar-Terminal et des agents civils. Le principal suspect est un certain B. Thior, «influent baron du trafic de drogue dure», selon le Témoin repris par Senego

1,9 Kg de cocaïne 

Poursuivant ses investigations, la Sûreté urbaine a arrêté deux autres personnes liées au «vol» ou «recel» de la cocaïne qui s’est «évaporée» au Port de Dakar. Le trio est placé en garde à vue dans la Chambre de sûreté du Commissariat central. Les limiers ont trouvé par devers ces trois personnes 1,9 Kg de cocaïne.

Soupçons de complicité

Seulement, après que les premiers suspects sont tombés, les enquêteurs multiplient les auditions et la recherche de nouveaux indices. Déjà, l’on annonce d’autres développements avec des soupçons de complicité au sein de l’administration douanière. Car, d’après des cadres de la Police, les personnes interpellées ne peuvent avoir aucun accès au lieu où la drogue était gardée et mise sous scellés. Une conviction des enquêteurs qui annonce un autre scandale dans l’affaire de la saisie historique de cocaïne au port de Dakar.

Pour rappel, le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, lors de sa visite au port de Dakar, pour s’enquérir de la situation et évaluer le dispositif de surveillance, n’a ni démenti ni confirmé cette information.

Commentaires

commentaires