Saison de lutte 2015-2016:Le Cng impose de nouvelles règles

 

 

 

Alioune Sarr CNGLe comité national de gestion (Cng) veut mettre fin au désordre qui règne dans l’arène. Dr Alioune Sarr et son équipe ont décidé de mettre en place des reformes en vue de la prochaine saison. Il s’agit entre autres de la réduction du temps de combat, des « touss », l’interdiction de remettre des blocks de tickets aux lutteurs comme avance.

Selon le quotidien l’AS, le Cng a décidé d’instaurer de l’ordre dans l’arène. A commencer dans l’enceinte. Dorénavant, la présentation du drapeau dans l’enceinte par le parrain va durer cinq minutes.
D’après un communiqué qui est parvenu au quotidien L’AS,  » il n’y aura pas de discours et le parrain sera accompagné par deux personnes ».
Toujours dans cette optique de réorganisation, le Cng envisage par ailleurs de limiter les « touss » des combats préliminaires.
Et va même plus loin. Il a fait savoir aux promoteurs que « désormais les accréditations seront désormais prises en charge par le Cng en collaboration avec les organisateurs des combats ». Concernant les reliquats de cachets des lutteurs, le Cng annonce qu’un montant égal ou supérieur à cinq millions de Fcfa devra être versé maintenant dans le compte bancaire du Cng au plus tard dix (10) jours avant la manifestation. La structure d’exception dit stop aux promoteurs qui avaient l’habitude de remettre des blocks de tickets à certains lutteurs comme avance. Elle prévoit d’appliquer de lourdes sanctions à l’encontre des organisateurs récalcitrants.
A la demande des promoteurs, l’heure de démarrage des combats fixée par le Cng à 16 h 30 pour les galas avec dix combats pourrait être fixée à 17 h 30 pour permettre au public d’accéder dans les stades avant le début des combats.

Commentaires

commentaires