More

    Sakharane Diop écope de 10 ans de travaux forcés pour meurtre

    «Dura lex, sed lex»  (la loi est dure mais c’est la loi). Pour cause, l’accusé Sakharane Diop, qui comparaissait, ce mercredi, devant la Chambre criminelle, a écopé de 10 ans de travaux forcés pour avoir tué son agresseur. Six ans en détention préventive, cet employé devra encore rester quatre ans derrière les barreaux pour avoir mis fin à la vie de Hamidou Diop au cours d’une bagarre. Selon les faits, l’accusé, après avoir récupéré le couteau de son protagoniste, lui a asséné un coup fatal. Des faits qu’il a réitéré à la barre non sans préciser qu’il n’avait pas l’intention de le tuer. Dans son réquisitoire le parquet a requis la perpétuité. Et, naturellement, les avocats de la défense ont plaidé la légitime défense et la requalification des faits en coups et blessures ayant entrainé la mort sans intention de la donner. N’empêche que l’accusé a écopé d’une peine de 10 ans de travaux forcés.

    A lire également  Meurtre du français au Sénégal: 4 suspects déférés au parquet

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles