Scandale : Descente de police lors d’une soirée érotique gay dans un appartement d’un conseiller du pape

La police est intervenue suite à une plainte pour activité inhabituelle dans un appartement appartenant au bureau de l’Église catholique, traitant les abus sexuels

Alertée par des événements étranges dans un appartement au Vatican, la police du Vatican, s’est retrouvée en pleine soirée érotique gay, où de la drogue était consommée, et qui battait son plein. Elle a arrêté l’un des occupants qui a déclaré être un assistant d’un conseiller du pape François.

La descente, qui a eu lieu fin juin, a été signalée pour la première fois dans le journal italien Il Fatto Quotidiano.

« le pape François a renvoyé le préfet qui dirigeait la congrégation »

Les policiers de la Cité du Vatican ont été appelés par des voisins qui se sont plaints d’ « allers et venus constants » dans l’appartement et de comportements inhabituels.

L’homme arrêté, dont l’identité n’a pas été révélée dans les médias, était le secrétaire du cardinal Francesco Coccopalmerio, président du Conseil Pontifical pour les Textes Législatifs du Vatican, qui interprète les lois de l’Eglise.

Coccopalmerio aurait recommandé dans le passé que son assistant soit promu au rang d’évêque.

Avec le site Time of Israël

Comments are closed.