Sénégal-Basket: Birahim Gaye « les lionnes ont besoin de sang neuf pour être compétitive »

L’équipe nationale féminine de basket, deuxième du dernier Afrobasket (18-27 août) qui a pris fin dimanche dernier à Bamako (Mali), a besoin d’intégrer de jeunes joueuses pour demeurer compétitive, a analysé l’entraîneur de la sélection des moins de 25 ans, Birahim Gaye.

Le Sénégal, dont l’ambition était de conserver son titre continental remporté en 2015 au Cameroun, a été battu en finale de l’édition 2017 de l’Afrobasket par les D’Tigers du Nigéria, nouvelles reines du basket-ball féminin africain.

« Il est fondamental d’insérer de jeunes joueuses dans ce groupe. Je pense que le temps est arrivé à ce moment », a commenté Birahim Gaye dans des propos rapportés par l’édition de mercredi du quotidien sportif sénégalais Stades.

« Il faut trouver une transition », a insisté le technicien, rappelant que certaines des joueuses actuelles de l’équipe nationale féminine ont déjà passé « plus de 10 ans en équipe nationale ».

« Quand on regarde des équipes comme le Nigeria et l’Angola, il y a un mélange de jeunes et d’anciennes, c’est très important dans une compétition », la succession des matchs nécessitant de la fraîcheur physique et donc de la jeunesse, fait-il valoir.

Sans compter que dans le cadre d’une compétition comme l’Afrobasket, « il convient de réussir la préparation », a-t-il dit, laissant entendre que certaines joueuses ont raté les stages organisés en perspective de la compétition.

« Il y a des joueuses qui n’ont pas répondu sur l’ensemble du tournoi », ce qui n’est pas selon lui lié à une question d’âge mais de niveau de préparation plutôt.

« Si on la rate, on ne peut pas réussir son tournoi », a indiqué le technicien, soulignant que Oumoul Khairy Thiam et Astou Traoré sont par exemple créditées de bonnes prestations parce qu’elles « ont bien préparé leur compétition ».

« J’ai vu Oumoul Khairy Thiam se préparer pendant le Ramadan », le mois du jeûne musulman, a-t-il insisté. De même, Astou Traoré, élue meilleure joueuse (MVP) de l’Afrobasket 2017, « a fait une saison pleine » avec son club, a-t-il fait valoir.

Avec Aps

Comments are closed.