More

    SÉNÉGAL-GAMBIE: Échec des négociations, Dakar exige l’extradition de « Boy Djiné » et la bonne foi de Yahya Jammeh

    ayaya-makyLes pourparlers sur la normalisation de la situation aux frontières entre le Sénégal et la Gambie ont échoué. Les discussions ont buté sur la construction du pont à Farefenni et sur beaucoup d’autres sujets que le Sénégal a inscrit à l’ordre du jour. Un prochain round de discussions est prévu pour juillet 2016.

    L’espoir du dégel du blocus transgambienne n’a duré qu’une demie journée avant de retrouver sa situation d’avant. Car, après 14 heures de discussions, ce n’est ni un rapport ou encore moins un communiqué conjoint qui ont sanctionné la rencontre. Juste a-t-on eu droit à un procès-verbal contenant un compte rendu des discussions et qui a été lu par l’ambassadeur Saliou Ndiaye. Car, si les autorités sénégalaises se sont engagées à ouvrir des discussions avec les syndicats sénégalais de transports routiers, elles ont refusé d’accepter la demande pressante des mandataires de Yahya Jammeh d’ouvrir immédiatement les frontières avant la poursuite des négociations sur d’autres questions à l’ordre du jour.

    A lire également  CESE: Aminata Tall rempile

    Dakar a insisté pour que les discussions soient inclusives et impliquent les syndicats de transport des deux pays et toutes les parties prenantes. Le Sénégal a également exigé que la construction du pont, le transit routier, les relations commerciales bilatérales, la coopération judiciaire (dont l’extradition de Boy Djiné) et l’entraide judiciaire dans les domaines maritimes, la pêche continentale et la migration soient discutés.

    Mais le Sénégal a surtout demandé que le régime de Jammeh apporte des garanties suffisantes sur sa bonne volonté et la sincérité des engagements qu’il pourrait prendre à l’issue des discussions. Constamment au téléphone, l’équipe de négociateurs gambiens qui rendait compte à Yahya Jammeh n’était seulement en mesure d’accepter que des discussions sur l’établissement de postes de contrôle douaniers conjoints communs.

    Le Sénégal a donc imposé mis fin aux discussions et congédié l’équipe dirigée par la ministre des Affaires étrangères gambienne, Neneh Mac Douall Gaye, à laquelle un rendez-vous a été fixé en juillet pour un nouveau round de discussions.

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Incendie criminel de Paris, une famille sénégalaise décimée et la lettre de menace!
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles