More

    Seydou Diouf, président de la fédération sénégalaise de handball: «La CAHB doit assumer ses responsabilités»

    La Fédération sénégalaise de handball n’attend pas, elle seule, payer les errements ou les ignorances de la réglementation internationale qui ont débouché à la disqualification des «Lionnes» de la 22ème CAN féminine et de l’exclusion du Sénégal pour quatre ans, suite à l’alignement de Doungou Camara alors qu’elle n’était pas qualifiée pour évoluer sous d’autres couleurs que celles françaises. 

    La bataille juridique s’annonce palpitante. Disqualifiée de la CAN féminine alors que son équipe s’apprêtait à jouer une finale face à l’Angola, puis exclue pour quatre par la Fédération internationale de Handball (IFH), la Fédération sénégalaise de handball attend laver l’affront subi à Luanda devant les juridictions. Interrogé par les confrères de Sud FM Sen Radio hier, jeudi 8 décembre, le président de l’instance fédérale, Seydou Diouf a laissé entendre que la Confédération africaine de handball (CAHB) doit assumer ses responsabilités pour avoir autorisé Doungou Camara a joué pour le Sénégal. Mieux, pour le président de la FSHB, la CAHB ne peut avoir autorisé sa joueuse à évoluer sous les couleurs du Sénégal et revenir la sanctionner. «Nous ne pouvons qu’explorer les voies de droit face à la manière dont les choses se sont passées. Puisque la décision qui a été prise par jury d’appel de la compétition est une décision qui est sans recours possible au niveau de la confédération», tonne-t-il. «Or, c’est cette confédération qui, depuis deux ans, en 2015, avait reconnu la qualification de la joueuse pour le compte du Sénégal. Cette compétition (la Can féminine, Ndlr) est la quatrième compétition à laquelle participe Doungou Camara, Ndlr)», précise-t-il. Avant de s’interroger: «alors, on ne peut pas comprendre qu’au bout de deux ans ; et, après trois compétitions que la confédération vient nous dire que la fille ne peut pas se qualifier. Qu’est ce qui c’est passé entre temps ?» «Je ne sais pas !», répond-t-il.

    A lire également  Tournoi UEMOA: La fédération sénégalaise de football offre 10 millions fcfa aux lionceaux

    Mais s’est-il empressé de préciser : «en tout état de cause, pour être dans le dispositif de la confédération, je sais que la CAHB a eu la même interprétation que nous sur les dispositions de la fédération internationale sur la qualification des joueuses». Mieux fait-il remarquer : «la CAHB a considéré qu’une joueuse qui a évolué dans la catégorie jeune, une fois atteint l’âgé de la majorité, peut faire son option de sélection. Cette même confédération ne peut pas tenir un autre discours en nous disqualifiant et nous excluant de la compétition».

    A lire également  Les lionnes de hand Ball disqualifiées

    avec Sud online

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles