More

    Souleymane Ndéné Ndiaye sort des secrets des dernières années de Wade au pouvoir

    Le dernier Premier ministre d’Abdoulaye Wade est revenu, lors de l’émission Sortie de Walf TV, sur les circonstances qui ont concouru à la chute de l’ex-président. Aujourd’hui, chef de son propre parti, l’UMP, Souleymane Ndéné Ndiaye estimue que, « les événements du 23 juin 2011 ont causé notre défaite en 2012. C’est en ce moment qu’on a secoué le côcotier ».
    Cependant, si cette date a été déterminante dans la perte du pouvoir, Souleymane Ndéné est aussi d’avis que les manifestations du 27 juin de la même année, entrainées par les coupures incessantes d’électricité, ont eu leur impact. Les libéraux n’ont jamais oublié cette date. « Ce jour-là, se réunissait le comité directeur du parti. Karim Wade (Ministre de l’énergie à l’époque, ndlr) m’avait demandé de sortir de la salle parce qu’il n’y avait aucun litre de gazole dans les centrales. J’ai téléphoné à Baba Diao. Il avait fait venir un bateau que la Senelec ne pouvait pas payer. Après, il a accepté de nous donner 20 000 tonnes. J’ai appelé Mademba Sock qui est un frère parce que la Sutelec était en grève. C’est comme ça qu’on avait régler le problème, même si les coupures persistaient », se souvient-t-il.
    Pourtant, selon l’ancien Premier ministre, le président Wade avait un bilan à défendre mais, « la dévolution monarchique du pouvoir » était venue tout chambouler. « Les gens en parlaient et Wade n’a jamais nié (…) Un jour, j’ai dit à Assane Ba (Un ami de Karim, ndlr) que le Sénégal n’est pas ni le Gabon, ni le Togo. Et ce dernier l’a surement dit au président Wade. Et un jour, on tenait une réunion quand Me Wade dit : « même autour de moi, on s’agite ». Et, je savais que le président s’adressait à moi», dit-il.

    A lire également  Le Kalife général des mourides demande à l'Etat d'être "proche des populations"

    Souleymane Ndéné de faire une révélation qui vient peut-être corroborée la thèse de la dévolution monarchique prêtée au président WADE. « Moi, j’ai été ministre d’Etat, directeur de cabinet de Wade . Après les élections de 2007, au moment de mettre en place le cabinet du président, le conseiller juridique de Wade, Ives Gounin, m’a mis en deuxième position dans le cabinet du président. Il a mis Karim Wade directeur de cabinet. J’ai déchiré l’arrêté devant lui. J’ai écrit un autre que le président a signé ».

    A lire également  Souleymane Ndéné Ndiaye répond à Maimouna Ndoye Seck: " Elle s’est trompée. Et son erreur est impardonnable"

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles