Sous la pression des producteurs d’oignon, le ministre du Commerce sort enfin l’arrêté instituant la lettre de voiture

Oignon OkDernièrement, dakar7.com avait relayé le cri de détresse des producteurs d’oignons laissés à la merci des commerçants véreux, faute d’un arrêté que le ministre du Commerce, Alioune Sarr, devait prendre pour encadrer l’achat. Si nous en reparlons, c’est que ledit arrêté vient d’être rendu public, ce jeudi, avec en retard de plus d’une semaine. Dans la lettre circulaire datée du 11 mai 2016 et portant le numéro 00001478, dont dakar7.com détient une copie, le ministre Alioune Sarr écrit : «En application des dispositions de la lettre circulaire N 00000134/MCS1CPPLPME.SP du 27 avril 2016 relative aux mesures initiées sur la campagne de commercialisation 2015-2016 de l’oignon local, il est fait obligation, jusqu’à la fin de la campagne, le respect des mesures suivantes : Elaboration de lettre de voiture pour tout camion en provenance des zones de production d’oignons et à destination des marchés de groupages urbains ou ruraux, avec mention sur la date, la qualité, la destination et le nom de l’acquéreur, matérialisation par un reçu de tout achat d’oignon local opéré par un commerçant en zone de production à preuve de respect des prix bord-champ fixés respectivement à 175 F/Kg dans les Niayes». Reste maintenant le plus difficile, c’est-à-dire l’application effective de la mesure sur le terrain. Car, informent des producteurs, il y a un réel décalage entre le circulaire et son effectivité sur le terrain. Peut-être que le ministre du Commerce, seul et unique responsable, de ce ratage va convaincre ses collègues de l’Intérieur et des Forces armées de passer à l’acte, dès aujourd’hui.

WWW.DAKAR7.COM

Comments are closed.