More

    Sur 30.160 enfants, seulement 1.083 ont été retirés de la rue

    le 29 juin par le président de la République et est devenue effective aussitôt, la décision de retrait d’urgence des enfants dans la rue enregistre des progrès pour le moins lent. Pour preuve, depuis le début des opérations en juin, seulement 1083 ont été retirés de la rue. Cela, sur un nombre officiel d’enfants dans la rue estimé à 30.160 au Sénégal.

    Directeur de la Protection des droits des enfants et des groupes vulnérables, Niokhobaye Diouf d’indiquer: «Rien que ce jour, nous avons récupéré 57 enfants. Et depuis le début des opérations, nous sommes aujourd’hui à 1083 enfants que nous avons récupéré en procédant à 53 sorties avec la Brigade spéciale des mineurs de la police».

    «Mais entre-temps, nous avons continué le processus d’accompagnement du plan de retrait en élaborant un programme cadre. Cela, d’abord dans la région de Dakar parce que nous sommes en phase test avec 2.800.000.000 environ et un programme de 80.000.000.000 évalué sur l’ensemble du territoire national», renseigne l’agent du ministère de la Famille et de l’Enfance, dans «Le Populaire».

    A lire également  Mauritanie: des Américains refoulés

    En dévoilant les stratégies visant à sensibiliser les populations pour une réussite des opérations menées, il souligne : «A la même occasion, nous avons stabilisé les outils de communication, notamment les affiches, les flyers que nous allons vulgariser. Nous avons aussi prévu des spots sur les télévisions parlant de la sensibilisation sur l’exploitation des enfants par la mendicité et sur la loi d’interdiction».

    «Nous avons élaboré tous les projets d’accompagnement qui doivent soutenir les opérations de retrait et nous sommes en phase de finalisation. Et aujourd’hui, nous allons vers la mobilisation des fonds de financement de ces projets qui vont permettre l’automatisation des personnes bénéficiaires ciblées», précise Niokhobaye Diouf.

    En dépit de ces actions, quelques réticences sont notées et marquées notamment par certains récidivistes. «Il y a eu des retours dans la sous-région. On a constaté trois (3) retours sur une centaine d’enfants. Il y a trois (3) femmes récidivistes. Elles sont directement conduites au commissariat de police et actuellement, elles sont dans des conditions d’audition», sert le Directeur de la Protection des droits des enfants et des groupes vulnérables.

    A lire également  ABDOURAHMANE DIOUF DANS L’ŒIL DU CYCLONE

    Populaire

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles