Syrie : Les gardes turcs tuent huit Syriens à la frontière

SYRIEHuit réfugiés, dont quatre enfants, originaires de Manbij, ont été tués, ce dimanche, par les gardes-frontière turcs alors qu’ils tentaient de pénétrer en Turquie, Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. L’Osdh indique aussi que 2 000 civils ont réussi à fuir la ville de Manbij, assiégée par des forces arabo-kurdes soutenues par la coalition internationale, malgré l’interdiction des jihadistes de l’EI. Les Forces démocratiques syriennes ont resserré l’étau sur Manbij, après avoir tenu en échec des contre-attaques lancées par les jihadistes. Les deux mille civils ont réussi à passer entre les lignes du groupe Etat islamique à la faveur de la reprise de l’offensive des Forces démocratiques syriennes, soutenues par Washington, contre la ville de Manbij. L’Observatoire syrien des droits de l’homme précise que les civils se sont réfugiés dans des régions plus sûres, à l’ouest de Manbij, alors que les Forces démocratiques syriennes se sont rapprochées, ces dernières 48 heures, de l’entrée est de la ville. Manbij reste, toutefois, entièrement sous le contrôle des jihadistes, qui interdisent aux dizaines de milliers de civils encore sur place de quitter la ville.  D’autres civils ont eu cependant moins de chance dans la province d’Idleb, plus à l’ouest. Selon l’OSDH, huit réfugiés, originaires de Manbij, ont été tués, ce dimanche, par les gardes-frontière turcs alors qu’ils tentaient de pénétrer en Turquie.  Des sources de l’opposition avancent, elles, un bilan de onze morts. Parmi les victimes figurent quatre enfants et deux femmes d’une même famille.  L’OSDH précise que 60 civils syriens ont été tués par des militaires turcs depuis le début de cette année, alors qu’ils tentaient de fuir leur pays en guerre, pour se réfugier en Turquie.

RFI

Comments are closed.