Tabaski 2018: Les mesures prises par le gouvernement

Dans une lettre circulaire adressée à différents ministères, le Premier ministre a arrêté une série de mesures visant à faciliter l’approvisionnement du Sénégal en moutons pour les besoins de la fête de Tabaski. Mahammed Boun Abdallah Dionne demande «l’assouplissement du contrôle des camions transportant des moutons, la réduction du contrôle au strict nécessaire, l’exonération des droits et taxes».  Parmi ces mesures, il y a «l’acceptation de la présence, à bord de chaque camion ou wagon, de trois bergers chargés de la surveillance des animaux transportés».

Selon la lettre circulaire, «ces mesures s’appliquent au niveau des frontières, axes de convoyage, zones d’entrée et points de vente de moutons pour la période allant du 9 juillet au 6 septembre 2018». Elle assure que les services publics compétents «veilleront aux conditions d’entrée et de circulation des animaux, conformément aux dispositions du décret (…) relatif à la police sanitaire des animaux domestiques».

Les besoins du marché national en moutons pour la fête de Tabaski sont estimés à 750 000 têtes, dont 250 000 pour la région de Dakar, a indiqué jeudi dernier le Premier ministre lors d’un conseil interministériel consacré à la fête de « l’Aïd El Kébir ».

Commentaires

commentaires