More

    Terrorisme : Les quatre élèves et étudiant arrêtés à Yoff servaient de recruteurs pour Boko Haram

    Les quatre élèves et étudiant arrêtés il y a quelques semaines à Yoff Tonghor seraient en fait des recruteurs de Boko Haram. Ils sont soupçonnés d’avoir convoyé des jeunes pour faire le Jihad au Nigeria et en Libye. Il s’aboko-haram-chef-1git des frères A.C. (première) et P.K.C. (terminale), ainsi que de T.S.N.B. (première) et M.B. (étudiant).

    D’après Libération, qui donne l’information dans son édition de ce mercredi, ils appartiennent au même réseau que les huit Sénégalais arrêtés en Mauritanie au mois de février dernier. Ils ont été dénoncés par Lamine C. alias Abu Javaar qui, après son arrestation en Mauritanie, a reconnu avoir combattu dans les rangs de Boko Haram grâce à l’appui du quatuor, qui lui a fourni 150 mille francs CFA pour rejoindre le Nigeria.

    A lire également  (Vidéo) Décès de Jule Baldé Jr : Ses héritiers tirent sur Abdoulaye Timbo "Topo Towoul Cas Social Yi"

    À son retour, raconte-t-il aux enquêteurs, il s’installe en Mauritanie où il a été cueilli. Entretemps, les quatre élèves et étudiant de Yoff le recontactent pour aller combattre cette fois-ci en Libye. Avec ces éléments, rapporte Libération, la police sénégalaise met en place un dispositif de surveillance des djihadistes présumés.

    A lire également  Mouvement d'humeur à la Mac de Thiès: Ismaila Madior Fall annonce la fin de la gréve

    Ces derniers se remarquent par leurs prêches radicaux dans la mosquée de leur quartier. Et, à la suite de leur interpellation, la perquisition effectuée chez eux a permis à la police de découvrir des documents sur la « persécution de la Syrie », « les guerriers Asmouth, les “exactions en Palestine”… ainsi que, chez le plus âgé du groupe, 10 téléphones portables

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles