Terrorisme: Un recruteur présumé de Boko Haram passe aux aveux

Mis aux arrêts par la police Sénégalais il y’a un an, Godwin Okoh, ressortissant Nigérian,  est soupçonné de terrorisme. Écroué, le présumé recruteur de Boko Haram indique avoir reçu 10.000 dollars d’un membre de l’Etat Islamique pour recruter des combattants au Sénégal. Selon Libération, l’Ambassade du Nigeria qui l’a signalé, a transmis aux autorités Sénégalais des photos compromettants qui circulent dans les réseaux sociaux.

Ainsi, Okoh renseigne aux limiers qu’un Américain du nom de Ayan Mills lui a demandé de l’aider au recrutement d’adhérents par le net moyennant la somme de 10.000 dollars. Proposition qu’il dit avoir acceptée. A cet effet, il a ajouté sans convaincre que c’est alors que cet individu  aurait commencé à exercer sur lui un chantage en publiant ses photos pour dire qu’il est membre d’un groupe terroriste.

http://Dakar7.com

Commentaires

commentaires