Thierno Alassane Sall: « Cette lutte, c’est pour les vendeurs dans la rue »

Thierno Alassane Sall était présent à la manifestation « Aar Li Nu Bokk pour la libération de Guy Marius Sagna.  Il a été interrogé sur la réduction du nombre de participants au fur et à mesure que le combat se poursuit.

Thierno Alassane Sall s’inspirant de l’Apartheid  en Afrique du Sud, a fait savoir  que le combat pour la liberté est une question de conviction, qu’importe le nombre.

  « La vérité et la justice ne se comptent+ pas en terme de nombre. Nelson Mandela et cie, lorsqu’ils démarraient, ils étaient une vingtaine emprisonnés. Ces gens là, s’ils avaient renoncé, l’Afrique du Sud  allait rester sous le joug de l’Apartheid. La liberté et la justice, c’est une question de valeurs », a-t-il déclaré au micro de Senego.

Poursuivant, Thierno Alassane Sall lance un appel aux sénégalais « opprimés » pour une participation massive au assemblement. « Cette lutte, c’est pour les vendeurs dans la rue, les étudiants entassés à 10 dans leur chambre, ceux qui n’arrivent pas à se soigner.  Ceux à qui, on a privé un avenir meilleur, rajoute-t-il.

Il en dit plus, notamment sur Guy Marius Sagna. Regardez !

Commentaires

commentaires