Tiken Jah Fakoly refoulé à son entrée en RDC

Ja FakoliLe chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly a été refoulé, vendredi 19 juin, à son arrivée à Kinshasa où il devait donner un concert, ainsi que15 membres de son équipe. Le chanteur ivoirien devait être à l’affiche, dimanche soir, du festival Jazz Kif 2015. Joint par RFI, Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement congolais, évoque une fraude fiscale. Tiken Jah Fakoly, parle, quant à lui, de censure.

Tiken Jah Fakoly, chanteur de reggae ivoirien et politiquement engagé, s’est vu refoulé avec son équipe, dès son arrivée à l’aéroport international de Ndjili. Lambert Mendé, ministre et porte-parole du gouvernement congolais, s’est expliqué, sur RFI, au sujet de ce refoulement du chanteur qui était pourtant pourvu de son visa d’entrée en République démocratique du Congo.

« Ce que les services d’immigration nous disent, c’est qu’il y a eu des déclarations qui sont en contradiction avec ce qui est porté sur le visa. On demande un visa touristique et on vient ici faire une activité professionnelle avec, à la clé, des revenus sur lesquels il faut payer certaines taxes. Ils ont donc estimé qu’il y avait une tentative de fraude et c’est pourquoi il a été renvoyé avec toute son équipe. Nous sommes très sévères, ces jours-ci, avec cela. L’Etat voudrait maximiser ses recettes, et se montre, par conséquent, sévère partout où il y a des fraudes et où il y a des fuites de revenus publics », a déclaré, à RFI, Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement de Kinshasa

Commentaires

commentaires