Toussaint Manga & Cie libres

Leur procès renvoyé au 28 janvier prochain, Toussaint Manga et ses co-accusés ont finalement bénéficié d’une liberté provisoire. En détention préventive, depuis le 23 mars 2015, ils étaient accusés du délit de rassemblement illicite et de destruction de biens publics et de biens appartenant à autrui au lendemain de la condamnation de Karim Wade pour enrichissement illicite.

www.dakar7.com

Comments are closed.