Trafic de drogue à l’UCAD: l’étudiant Alioune Thiam, écope 2 ans de prison ferme

La sentence est tombée à propos des étudiants  pris en flagrant délit de trafic de yamba, à la chambre 39 du pavillon D de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).  L’un  d’entre eux a été très malchanceux et écope deux (2) ans d’emprisonnement ferme. Les six (6) autres co-accusés ont été relaxés par le tribunal de grande instance Dakar.

2 ans d’emprisonnement…

Jugé pour “offre et cession de drogue”, l’étudiant de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), Alioune Thiam, est fixé sur son sort au tribunal de grande instance de Dakar.  Il a été condamné à deux (2) de prison ferme. Il va  donc perdre deux années d’études à cause des 500 grammes de Yamba, retrouvés à la chambre 39 D du Coud. Toutefois, il n’était pas le seul, mais sans doute,  à l’origine de ce délit. Ses camarades ont été plus chanceux que lui.

Relaxe pure et simple…

Selon le journal “Le Témoin” qui donne l’information, l’étudiant a été  déclaré coupable des faits reprochés. Ses co-accusés, notamment Mamadou Mamour Sow, Adama Alassane Diallo, El Hadji Malick Bâ, Ameth Sy, Solo Mbow et Abdoulaye Sy, ont été purement et simplement relaxés par le tribunal de Grande instance de Dakar.
Le mis en cause faisait son trafic à la chambre 39 du Pavillon D.

Les faits

C’est à travers  une dénonciation anonyme que les agents de sécurité du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) ont eu écho du trafic de drogue au sein du temple du savoir et qu’ils se sont déportés intelligemment à la 39 D, où ils ont retrouvé sept (7) individus et 500 grammes de chanvre indien.

Nous avons retrouvé sept (7) personnes dans la chambre. Deux (2) d’entre eux sont des agents du Coud. Un autre n’est ni agent du Coud, ni étudiant. Les quatre (4) autres sont bel et bien des étudiants, mais un seul, parmi eux,  est inscrit à l’Ucad”,  avait informé le chef de service de sécurité du Coud. Khalifa Diagne de rajouter que le Coud a aussi décidé de récupérer la chambre 39 D, des mains de l’étudiant qui l’avait codifiée

Regardez !

Commentaires

commentaires