Transparence: Une plateforme pour protéger les lanceurs d’alerte

C’est maintenant fait. Désormais, les citoyens pourront dénoncer des cas de mauvaise gestion pour l’intérêt commun sans être inquiété. La plateforme de protection des lanceurs d’alertes en Afrique,(PPLAAF) a été portée sur les fonts baptismaux, hier, à Dakar. Initié par l’avocat William Bourdon, la PPLAAF a pour but, rapporte le joiural L’AS, de venir en aide les personnes qui choisissent de faire ce qui est juste, en défendant le bien commun sans qu’elles ne soient obligées de le payer par leur citoyenneté, leur liberté, leur emploi, leur sécurité, leurs revenus ou même leur vie.

http://Dakar7.com

Comments are closed.