Transport aérien : Le ministre Maïmouna Ndoye Seck torpille le travail du Comité de transfert de l’Ailss vers l’Aidb

energie_MAIMOUNA-NDOYE-SECKDans le cadre du transfert de l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor (Ailss) vers l’Aéroport international Blaise Diagne (Aidb), un Comité de transfert, présidé par le ministre du Tourisme et des Transports aériens, a été mis sur pied. Et ledit Comité s’était, à maintes fois, retranché à Saly pour élaborer un chronogramme avec des actions précises à mener, notamment prendre contact avec les syndicats des Transports aériens qui exigent que tous leurs camarades soient repris à l’Aidb. Toutefois, selon des sources de dakar7.com, avec l’entrée en scène des Turcs qui doivent finaliser et exploiter le nouvel aéroport, le ministre Maïmouna Ndoye Seck traine les pieds en refusant systématiquement de convoquer le Comité de transfert afin que celui-ci ne soit pris de court. Pis, le ministre saborde le travail du Comité de transfert en soutenant à haute et intelligible voix qu’aucun travailleur de l’Ailss ne sera laissé en rade sur le tarmac. Alors, qu’avant de signer le contrat les liant à l’Etat, les Turcs ont clairement indiqué qu’ils ne prendront que cinq cents (500) sur les mille (1000) agents de l’aéroport. Un pavé dans la marre qui risque de compliquer le transfert alors que les jalons d’un déplacement apaisé avait déjà été posé par son prédécesseur.

DAKAR7.COM

Comments are closed.