More

    Turquie : un attentat à la voiture piégée fait plusieurs morts à Ankara

    indexL’explosion d’un véhicule à proximité de l’état-major de l’armée turque à Ankara a fait au moins 20 morts et plusieurs dizaines de blessés mercredi. L’attaque visait des cars de l’armée près de la place centrale de Kizilay.

    L’explosion d’un véhicule chargé d’explosifs, mercredi 17 février à Ankara, a fait 28 morts et 61 blessés, a annoncé Numan Kurtulmus, porte-parole du gouvernement turc. La déflagration s’est produite à l’heure de pointe à proximité de cars militaires près du quartier général des forces armées et à moins de 500 mètres du Parlement, situés dans le centre de la capitale turque.

    Recep Tayyip Erdogan a promis mercredi soir de riposter à l’attentat. « Que l’on sache que la Turquie n’hésitera pas à recourir à tout moment, à tout endroit et en toute occasion à son droit à la légitime défense », a indiqué le président islamo-conservateur dans un communiqué publié par son service de presse.

    L’attaque, qui n’a pas été revendiquée pour le moment, a été qualifiée « d’attentat terroriste » par le ministre de la Justice Bekir Bozdag, tandis que des responsables sécuritaires turcs, cités par Reuters, ont affirmé que les premiers éléments menaient vers une responsabilité du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

    A lire également  Catalogne: début d’une semaine cruciale

    Les chaînes d’information locales ont montré des images d’un violent incendie qui a embrasé des véhicules militaires.De nombreuses ambulances et des véhicules de pompiers ont été dépêchés sur les lieux de l’explosion, sécurisés par un important cordon de forces de l’ordre.

    Série d’attentats

    Par ailleurs, un responsable turc, qui a requis l’anonymat, a indiqué à l’AFP qu’en raison de l’attentat, le Premier ministre Ahmet Davutoglu a annulé la visite qu’il devait effectuer à partir de mercredi soir à Bruxelles, pour évoquer la crise des migrants.

    La Turquie est sur le qui-vive depuis plusieurs mois à la suite d’une série d’attentats meutriers qui ont visé son territoire depuis l’été dernier, tous attribués par Ankara à l’organisation de l’État islamique (EI).

    Le plus sanglant, perpétré le 10 octobre dernier, avait tué 103 personnes devant la gare centrale d’Ankara alors qu’elles se rassemblaient pour participer à une manifestation pour la paix organisée par des mouvements de gauche et pro-kurdes.

    FRANCE24

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Quand le musée Guggenheim vous propose des toilettes en or
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles