Un point focal de l’OFNAC installé au ministère du commerce

 Un point focal de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a été désigné au sein du ministère du Commerce, en vue de diligenter les opérations de déclaration de patrimoine de ses administrateurs dont les fonds cumulés – budget et ressources extérieures – atteignent un milliard de francs CFA, a-t-on appris mardi de l’organe indépendant chargé de promouvoir la transparence dans les affaires publiques.
Selon un communiqué, une délégation de l’OFNAC conduite par sa présidente Seynabou Ndiaye Diakhaté s’étant rendue lundi matin au ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation et des PME pour échanger avec les responsables de ce département « sur la déclaration de patrimoine en général, et plus particulièrement les critères d’assujettissement ».
« L’objectif était d’amener les responsables de ce département à avoir une même lecture des textes qui régissent la déclaration de patrimoine », expliquent les services de l’OFNAC dans un communiqué.
Ils rapportent que le ministre Alioune Sarr « a apprécié la démarche pédagogique voire didactique adoptée par l’OFNAC pour sensibiliser l’opinion sur l’importance de cet acte de civisme et d’amener les assujettis à se soumettre aux exigences de la loi ».
M. Sarr et ses collaborateurs ont salué « la pertinence et la clarté des communications présentées, qui leur a permis d’avoir une meilleure compréhension des critères d’assujettissement », ajoutent les services de l’OFNAC.
La présidente de l’OFNAC, Seynabou Ndiaye Diakhaté, a « expliqué aux assujettis que la déclaration de patrimoine est un dispositif de prévention qui protège les deniers publics et encadre l’évolution du patrimoine de l’assujetti ».
« Cette démarche qui se fait en amont (avec la déclaration préalable) permet de suivre l’évolution des biens d’un administrateur et de vérifier en aval si après sa mission cette évolution se justifie », a ajouté Mme Diakhaté dont les propos sont cités par le communiqué.
« Au terme de cette séance de partage, un point focal de l’OFNAC a été désigné pour diligenter les opérations de déclaration de patrimoine pour tout administrateur dont les fonds cumulés (budget et ressources extérieures) atteignent un milliard CFA », conclut le communiqué.
Avec Aps

Commentaires

commentaires