Un Sénégalais exécuté en Indonésie

éxécutéOusmane Seck a été exécuté hier par la Justice indonésienne, suite à son inculpation pour trafic de drogue. L’information vient du coordonnateur de l’Ong ” Horizon sans frontière “, Boubacar séye, dans un communiqué parvenu à la rédaction de L’Observateur.

M. Séye regrette cette exécution, il accuse le ministre des Affaires étrangères de non assistance à une personne en danger. Selon lui, , Mankeur Ndiaye n’a pas assumé ses responsabilités juridique et morale. D’aprés la même source, le chef de la diplomatie sénégalaise avait rejeté la nationalité sénégalaise de Ousmane Seck  sous prétexte qu’il ne comprenne pas wolof, “ comme si être sénégalais était uniquement synonyme de parler le wolof “. Pour rappel, le ministre des Affaires étrangères stipulait que l’accusé détenait une nationalité nigériane. Un même constat fait par Amnesty International dans les colonnes de New York Times.

Dakar7

Comments are closed.