(vidéo ) Tabaski 2017 : Les moutons étrangers sont à l’origine des « invendus »

Les invendus de moutons sont visibles dans la capitale. À Liberté 6, les restants de moutons jonchent les deux voies. Les vendeurs sont toujours dans les délais pour l’occupation de l’espace. Mais, pour leurs « invendus », ils indexent l’Etat. Pour ces vendeurs, ce sont les moutons en provenance de la Mauritanie et du Mali qui sont à l’origine de leur mévente. À l’avenir, ils proposent à l’Etat la même méthode utilisée dans le secteur de l’oignon. C’est-à-dire, développer des stratégies pour privilégier les vendeurs locaux.

Comments are closed.