More

    Viol et pédophilie : Bassirou Goudiaby risque 10 ans de prison ferme

    pédoLe prévenu Bassirou Goudiaby a été attrait devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Il est poursuivi pour viol et pédophilie à l’endroit de sa cousine âgée de 10 ans. Délits prévus et réprimés par les articles 320 et 320 du code pénal. A cet effet, le maître des poursuites requiert une peine d’emprisonnement de 10 ans ferme. Les faits se sont passés dans le quartier de Yeumbeul. La victime A. Bodian âgée de moins de 13 ans a été surprise dans la chambre où elle dormait par le prévenu Bassirou Goudiaby pour entretenir des rapports sexuels avec elle. Alors que la personne responsable de la jeune fille était sortie pour vaquer à ses occupations. Il a fini par commettre son forfait. Avant de prendre la fuite. Sur ces entrefaites, la fillette a été conduite à l’hôpital pour voir un médecin qui atteste, conformément aux lésions notées qu’il y a eu un viol sur elle. Selon la blouse blanche, la pénétration a atteint un niveau au point de faire perdre à la victime, sa virginité. Interpellé par la police, le mis en cause nie catégoriquement les faits. Devant la barre, la petite A Bodian arrivait à peine à parler, elle révèle que ce n’était pas la première fois qu’elle subissait les assauts de son cousin. Interrogé à son tour par le juge, le bourreau nie les faits et sert une autre version. « On habite dans la même maison mais je ne l’ai jamais touchée. Le jour des faits, je dormais dans ma chambre », peste-t-il. Dans son réquisitoire, le maître des poursuites souligne que la constance et la matérialité des faits ne souffrent d’aucune contestation. Sur ce, il précise que l’acte de pénétration n’est pas contesté, car le médecin qui est l’homme de l’art a établi un certificat médical attestant la perte de l’hymen de la fillette. Le viol, estime-t-il, est suffisamment établi parce qu’une petite de 6 ans ne peut être consentante d’un acte sexuel.  Mieux, la fillette est demeurée constante dans ses déclarations. « Elle a raconté à sa tutrice, à sa grand-mère et aux voisins les circonstances de l’acte », souligne le parquetier. Il a requis une peine d’emprisonnement de 10 ans ferme contre l’accusé. L’affaire est mise en délibéré jusqu’au 5 juillet prochain.

    A lire également  Double meurtre à Dakar et à Sédhiou: Mouhamadou Samba Kambé aurait tué sa femme avant de se suicider
    A lire également  Bakel: Un malien arrêté convoyant 4 Kg de chanvre indien

    WWW.DAKAR7.COM

     

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles