More

    Volte-face de Jammeh: Le Département d’Etat américain condamne

    Le département d’Etat américain n’a pas tardé a réagir à la volte-face du Yayah Jammeh. Dans un communiqué rendu publique,  l’administration Obama a condamné  » fermement la déclaration du 9 décembre du président Jammeh, qui a rejeté les résultats des élections du 1er décembre et réclamé de nouvelles élections ». Selon le communiqué, « cette action est une violation répréhensible et inacceptable de la confiance du peuple de la Gambie et une tentative flagrante de saper un processus électoral crédible et de rester au pouvoir illégitimement ». Rappelant que c’est le président Jammeh, lui-même, qui a accepté les résultats des élections le 2 décembre, de procéder à une transition ordonnée du pouvoir au président élu Barrow conformément à la constitution gambienne, le Département d’Etat appelle « toutes les institutions en Gambie, y compris les dirigeants élus, les forces armées, les chefs religieux, les partis politiques et les organisations de la société civile à rejeter la violence et à soutenir pacifiquement la volonté exprimée clairement par les urnes ». Constatant que « les gens ont parlé », les le gouvernement américain pense qu’ « il est temps pour les Gambiens de se réunir pour assurer une transition pacifique vers le président élu Barrow. »

    A lire également  Côte d'Ivoire : une nouvelle mutinerie
    A lire également  Mali : 7 morts au nord de Bamako

    Dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles