More

    Vous avez dit un Gouvernement d’union nationale : Pourquoi faire !

    A l’instar du reste du monde, le Sénégal n’a pas été épargné par la pandémie de la Covid-19 qui a pris de court tous les pays qui ont été touchés par ce virus. Le Chef de l’Etat Macky Sall avait même fait appel à son opposition la plus radicale pour une union sacrée en vue de combattre farouchement cette déferlante. Mais au-delà des effets de manches, la Covid-19 ne saurait impulser un Gouvernement d’union nationale puisque le pouvoir a tendance à gouverner et l’opposition s’opposer. Le parallélisme des formes ne saurait être modifié sous aucun prétexte politique.

    Devrons-nous souscrire à l’idée que le Sénégal ne saurait se  prévaloir de l’union sacrée que lorsqu’il fait face à une calamité à l’instar de la Covid-19 ?

    Autrement dit, en cas de pépin, tous les fils de la nation devraient-ils se ceindre les reins pour faire face ?

    Certes, c’est plausible car c’est un idéal patriotique mais dans le fond, c’est politiquement inopportun.

    L’orthodoxie qui sous-tend la régulation  du jeu démocratique voudrait que le pouvoir gouverne parce qu’il est astreint à rendre compte demain, et que l’opposition s’oppose et travaille à la conquête démocratique de ce même pouvoir.

    Le jeu en vaut la chandelle car au plus fort de la crise sanitaire, le jeu démocratique devient ainsi le succédané du jeu politique.

    Le Sénégal est certes en proie à la pandémie du coronavirus, des opposants ont accepté d’être du côté du Chef de l’Etat pour combattre ce fléau mais cela ne veut pas dire qu’il faille annihiler la régulation du jeu politique en mettant sur pied un Gouvernement d’union nationale qui inclut pouvoir et opposition.

    A lire également  Ousmane Sonko aux jeunes: "Il faut croire en vous"

    Les sénégalais qui sont contre la gestion de la Covid-19 par le gouvernement n’auront plus de cadre politique leur permettant d’exprimer leurs désaccords, tandis que ceux qui sont du côté des tenants du pouvoir, auront tendance à jubiler.

    Vous avez dit un Gouvernement d’union nationale ! Quelle est son opportunité ? En tous les cas, si le président Macky arrive à avoir ne serait-ce qu’une partie de l’opposition dans un Gouvernement d’union nationale, il aura non seulement neutralisé les opposants, mais  cette prouesse lui permettra de pérenniser son pouvoir et de repousser les élections ou les coupler autant qu’il le souhaiterait d’ici à 2024.

    Par ailleurs, un Gouvernement d’union nationale ne procède pas du miracle pour vaincre drastiquement la Covid-19 et impulser un élan de développement à notre pays.

    Non seulement, ce serait l’opposition qui en pâtirait le plus parce qu’elle n’aurait plus de légitimité aux yeux des sénégalais, mais aussi et surtout elle ne serait pas à mesure d’apporter le changement en 2024.

    A lire également  Jean Paul Dias tacle Sidiki Kaba: "Il n’était pas la première option de Macky Sall pour succéder à Aminata Touré"

    Un Gouvernement d’union nationale serait un piège tendu à l’opposition et dont profiterait politiquement le pouvoir en place.

    Car, dans tous les cas de figure, le pouvoir de Macky rendra compte et l’opposition est attendue sur une nouvelle alternative démocratique. A contrario, le jeu démocratique s’en retrouverait complètement biaisé.

    Assane SEYE-Senegal7

    Articles récents

    Trafic présumé de visas Schengen : Le manager de Viviane Chidid, Djidiack Diouf, libre

    Djidiack Diouf hume l’air de la liberté. Placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt (Mar) de Rebeuss depuis le 12...

    Mercato Naples : Man City fait une nouvelle offre à Koulibaly…

    Mercato Naples : Koulibaly, Man City offre 63 M€ ! « Par Damien Da Silva - Le 13/08/2020 3 » Texte: A-...

    L’ARTP donne un ultimatum à Orange pour arrêter ses nouvelles offres

    Pour le Directeur général de l’Artp « ce n’est pas le moment de faire de telles offres ». Invité de RFM soir,...

    Transports aériens – 100 milliards pour la réhabilitation des aéroports du Sénégal

    Le Chef de l’Etat, au titre de l’accélération du programme de modernisation des aéroports du Sénégal, a demandé ce mercredi en conseil...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles