More

    Yvelines : un policier et sa femme tués, la piste terroriste envisagée

    PolicierUn forcené qui, selon une source policière, se serait revendiqué de Daech, a tué lundi soir un commandant de police et sa femme à Magnanville. Il a été abattu par les forces de l’ordre. Un commandant de police, âgé de 42 ans, marié et père d’un jeune enfant, a été tué ce lundi soir aux alentours de 20h30 de neuf coups de couteau à Magnanville, dans les Yvelines, alors qu’il rentrait chez lui. La victime, qui travaillait comme chef adjoint des unités de voie publique au commissariat des Mureaux, se trouvait en civil au moment de son agression. Selon Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, le suspect a frappé le policier avant d’entrer et de se retrancher au domicile du fonctionnaire. Les policiers du Raid se sont rendus sur les lieux vers 21 h 30 pour tenter de négocier la reddition du meurtrier. Les négociations n’ayant pu aboutir avec le forcené, le Raid et la BRI sont intervenus aux alentours de minuit.

    Selon une source policière, l’homme se serait revendiqué du groupe jihadiste Etat islamique durant les négociations avec le Raid, avant d’être abattu. Des témoins ont rapporté aux enquêteurs qu’il aurait crié « Allah akbar » en attaquant le policier. Ce qui semble indiquer que la piste de l’acte terroriste visant des policiers n’est pas exclue même si, à ce stade, on ne connaît pas les motivations du tueur. Le cadavre de la femme du policier, elle-même fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, a été retrouvé à leur domicile. Par ailleurs, un petit garçon de 3 ans a été retrouvé sain et sauf par les forces de l’ordre. Il a été pris en charge par une équipe médicale.

    A lire également  Migrants : sept ans de galère pour s’installer en France

    Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a fait part dans la nuit de son « infinie tristesse » à l’issue du drame. « L’agresseur a été neutralisé par les hommes du Raid, qui ont fait preuve d’un grand sang-froid, d’un grand professionnalisme et ont sauvé le petit garçon du couple », a ajouté dans un communiqué le ministre de l’Intérieur, qui se rendra mardi matin « aux commissariats des Mureaux et de Mantes-la-Jolie » pour « témoigner la solidarité du gouvernement ». « L’enquête ouverte sous l’autorité de la justice devra établir les circonstances précises de cette tragédie », a-t-il estimé. L’enquête est confiée à la sous-division antiterroriste de la police judiciaire, à la PJ de Versailles et à la direction générale de la sécurité intérieure, a annoncé le parquet de Paris. Une réunion est prévue à l’Élysée ce matin à 7h45, convoquée par François Hollande. « Toute la lumière sera faite », a-t-il déclaré dans la nuit à l’issue de cette tragédie.

    A lire également  Des médias américains retirent un spot "raciste" de la campagne Trump

    Lefigaro.fr

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles