More

    ZIGUINCHOR – COUPURES INTEMPESTIVES D’ELECTRICITE Le délégué régional sud de la Sénélec présente ses excuses

    Les coupures intempestives d’électricité reprennent de plus belle dans la capitale du Sud, causant la colère des populations. Face à cette situation, le délégué régional sud de la Sénélec a présenté ses plates excuses Le délégué régional sud de la Sénélec de Ziguinchor, en l’occurrence Mamadou Diémé, a fait face à la presse régionale samedi dernier, dans les locaux de ladite institution. Une rencontre pour permettre aux journalistes de mieux infocoupure_de_courantrmer les populations. Mais également de partager la dynamique de la vision des choses. Dès l’entame de son propos, le délégué régional sud a présenté toutes ses excuses aux populations. «Sur le feu de l’action on est censé faire un dépannage rapide. Mal- heureusement cela ne nous a pas permis de nous asseoir et d’échanger. A cette période j’avais tout le temps reçu des coups de fil pour voir comment trouver une solution à nos difficultés.» Il souhaite tout de même que quand de pareilles situations se posent que la presse n’attende pas que ladite société vienne vers elle «étant donné qu’on partage le même périmètre et l’information que vous pouvez donner sera meilleure. Spontanément, quand il y a des difficultés, n’hésitez pas à venir nous voir, notre porte n’est jamais fermée, nous sommes disposés à vous donner des réponses claires sur les problèmes qui se posent. Je reçois tous les jours à toute heure et souhaite qu’on ait un partenariat ensemble dans ce volet pour bien informer les populations de nos localités.» Il a tenu cependant à préciser que les huit techniciens qui sont sur le terrain ne sont pas efficaces pour des problèmes de compé- tence, mais de répartition géographique du périmètre de travail de la Sénélec. Il déclare en outre que les premières pluies ont endommagé leur matériel. «Les techniciens dans leur volet d’activités, les lignes de transport sont dédiées à la di- rection du transport, les hommes de distribution ont des ap- pareils qui font ce travail et ces appareils sont à la direction du transport et du matériel pour faire ce dépannage. On est obligé de centraliser une seule direction, chaque fois que ça se passe nous étions obligés de faire appel à eux. Pour tout ce qui est réseau basse tension les agents qui sont là sont com- pétents en la matière. La direction du transport et celle de la distribution sont venues ensemble parce qu’au niveau de la centrale le poste qui envoie le courant est géré par le transport. Mais ceux qui sont à Kankouran sont gérés par la distribu- tion.» Il poursuit en déclarant que quelques-uns sont venus pour le poste de Kankouran, les autres pour la centrale. Qu’ils ont insisté pour que les deux équipes de techniciens viennent parce qu’ils avaient suspecté cette panne mais ne savaient plus où est-ce qu’elle était localisée. C’est ce qui a fait qu’on a pu accélérer le processus de dépannage, l’équipe a été renforcée et la panne a été très vite retrouvée. «Je n’attends plus les di- rections, il faut maintenant que les responsables d’unités se déplacent pour venir prêter main forte.» Il a par ailleurs annoncé que la zone de Bignona qui est très vaste sera sé- curisée s’ils trouvent les lignes «les budgets techniques sont déjà sur papier ; il ne reste que la mise en œuvre, on pense que très rapidement on va trouver une solution pour que les recherches soient facilitées. Le 28 juin dernier, Sé- dhiou a payé le plus lourd tribut pour avoir enregistré une coupure d’électricité allant de 8 h 30 mn à 19 h 06 mn. Mamadou Diémé, délégué régional sud de la Sénélec d’annoncer également que des dispositions ont été prises par la société. «Elle était alimentée par Ziguinchor en passant par Bignona. Considérant ceci très lourd, ils ont jugé nécessaire de faire installer une centrale à Sédhiou par un privé «Groupe AGRECO». Celle-ci a déjà été comman- dée, elle va le louer à la Sénélec. «Avec ces nouvelles ma- chines il y aura moins de problèmes pour Sédhiou et Ziguinchor», rassure-t-il. Il déclare en outre que le Gouverneur de Sédhiou leur a déjà trouvé une parcelle et que le terrassement va démarrer la semaine prochaine.» Il a en outre prodigué des conseils à l’endroit des populations pour des dispositions hivernales. A savoir ne jamais toucher ou s’approcher d’un fil électrique à terre. Eviter d’étaler les linges sur les fils électriques qui passent devant les balcons des maisons. Egalement éviter d’ensevelir des fils par terre pour drainer du courant et qui de ce fait peuvent avoir des défaillances. De ne jamais se hasarder à secourir quelqu’un qui a touché un fil contenant du courant mais plutôt faire appel à des agents compétents. Ne jamais s’en- dosser sur les poteaux électriques en période d’hivernage. Que ceux qui ont des travaux en hauteur à faire informent la Sénélec, idem pour ceux qui veulent creuser des trous. Ils demandent aux camionneurs d’éviter des chargements hors gabarit dont la hauteur dépasse la norme pour éviter d’endommager les fils électriques. Que les gens signalent à la Sénélec en cas de problème pour que des solutions soient trouvées à temps «parce qu’un seul défaut peut priver toute la région de d’électricité.»

    A lire également  Mamadou Mactar Cissé, Dg de la Senelec: "Le Poste qui alimente le Palais en courant n'est pas télécommandé à cause de l'indiscipline des Sénégalais"'

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles