More

    ZIGUINCHOR – DES TIRS À L’ARME LOURDE ENTENDUS À ADÉANE

    Vingt quatre heures après la mort de deux soldats de l’armée dont le véhicule est tombé sur une mine, des détonations ont été entendues, mardi, dans le sud de la Casamance. Selon Iradio, les populations de la commune d’adéane dans le département de Ziguinchor ont été réveillées très tôt, ce mardi par des détonations à l’arme lourde.

    Ces détonations, informe iRadio, ont duré des heures et proviennent du secteur des villages abandonnés de Bilas. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu des tirs à l’arme lourde en Casamance. Mais, poursuit la même source, depuis quelques semaines, avec l’opération de sécurisation entame par l’armée pour entamer le retour des populations dans leurs villages abandonnés, depuis plusieurs années, la donne semble être changée dans cette partie de l’arrondissement de Niaguis. C’est dans cette zone que l’armée a perdu ce lundi ses deux hommes sur une explosion de mine.

    Articles récents

    Un aperçu du niveau de biosécurité du laboratoire de Wuhan

    L'Institut de virologie de Wuhan est au centre de spéculations sur le COVID-19 à travers le monde. Certaines allégations disent que le...

    COVID-19 : 78 NOUVEAUX CAS, 3 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES ET 44 PATIENTS EN RÉA

    Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a, comme depuis l’apparition de la maladie du coronavirus au Sénégal, fait le...

    Réouverture des universités: Cheikh Omar Hann donne la date du 1 septembre

    Après la reprise des cours pour les classes d’examen de l’élémentaire, du moyen et du secondaire, ce sera bientôt le tour pour...

    Moustapha Cissé Lo viré définitivement de l’APR (Communiqué)

    Secrétariat Exécutif National
    A lire également  La nouvelle attaque frontale d’Ousmane Sonko à Macky Sall
                                         *-*-*-*-*-*-                                                  Commission de Discipline Présents :                Monsieur...

    Realpolitik : Les deux Moustapha qui risquent de barrer la route à Macky en 2024

    Au plus fort de la Covid-19, le Sénégal sous Macky se démène comme un beau diable pour se sortir de l’ornière. Mais...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles